Pourquoi choisir le bois pour votre isolation ?

  1. Accueil
  2. Isolation
  3. Pourquoi choisir le bois pour votre isolation ?

Le bois est un matériau entièrement renouvelable s’il est issu de forêts gérées durablement (PEFC).
Utilisé depuis des siècles dans le domaine de la construction, il permet la création de charpentes, de bardages ou de menuiseries.

Dans le domaine de l’isolation, on utilise généralement de la fibre de bois qui , une fois défibrée est transformée en panneaux rigides ou semi-rigides de différentes densités.

Le bois : meilleur isolant thermique & phonique

Le bois est un matériau naturellement isolant, tant au niveau thermique qu’acoustique.

La fibre de bois présente un coefficient de conductivité thermique (λ) de 0,042 W/m.K.
Grâce à son caractère hygrométrique, elle absorbe l’humidité. Comme les autres isolants bio-sourcés, c’est donc un bon régulateur d’humidité qui laisse passer la vapeur d’eau et, en été, rafraîchit le climat intérieur.

Sa densité (masse volumique) élevée, apporte un déphasage thermique important (temps que met un degré ou la chaleur à passer l’isolant) et améliore le confort des habitants.
Il amène dans votre habitation une température de confort, qui réduira vos dépenses énergétiques.

Isolants en fibres de bois : pour quel type de travaux 

Sous la forme de laine de bois et de panneaux en fibres de bois, ce matériau peut convenir à :

  • L’isolation des murs par l’intérieur et l’extérieur
  • L’isolation des combles perdus
  • L’isolation des rampants de toiture.

Sous forme de vrac, il est idéal pour :

  • L’isolation des murs
  • L’isolation des combles perdus.

Nos isolants à base de fibres de bois

Panneaux de bois, fibres de bois, laine de bois : que choisir ? 

On identifie différents types d’isolant en fonction de leur composition et de leur densité :

  • Avec une densité supérieure à 100kg/m3, les panneaux à base de fibres de bois sont plutôt adaptés aux isolations sous plancher ou sous toiture, en isolation par l’extérieur des toitures (sarking), ou comme composants de systèmes d’isolation par l’extérieur des façades.
  • Pour les applications classiques d’isolation thermique et acoustique (doublages, isolation de cloisons de distribution à ossature métallique, isolation de toiture, isolation entre chevrons..), les panneaux semi-rigides sont plus adaptés. Leur relative souplesse (flex) est en effet plus adaptée  aux supports présentant des irrégularités et donc à la rénovation.
  • Le vrac, lui, sera plus utilisé pour des usages spécifiques : isolation des combles en cas de toiture froide, remplissage de vides en planchers, en cloisons, en double murs, en doublages….
Comment lutter contre l’humidité dans une maison ?
Pare-pluie et pare-vapeur : quelle est la différence ?

Ça peut aussi vous intéresser…

Menu