Koobble : l’isolation accessible et responsable

  1. Accueil
  2. Isolation
  3. Produits
  4. Koobble : l’isolation accessible et responsable

Koobble : l’isolation accessible et responsable

Koobble : L’isolation accessible et responsable.

Faire le choix de matériaux biosourcés et écosourcés, c’est faire le choix responsable de produits respectueux des enjeux de développement durable, tout en bénéficiant d’une haute performance et de prix attractifs pour la rénovation de votre maison. Soucieux de vous satisfaire, et surtout de rendre accessible au plus grand nombre ces produits, Koobble a sélectionné les produits, les plus performants du marché.

Définition des matériaux biosourcés et écosourcés :

Les écomatériaux aussi appelés matériaux écologiques sont des matériaux de construction répondant à un certain nombre de caractéristiques techniques comme la durabilité, la sécurité, la résistance au feu, mais également à des critères associés au développement durable de sa fabrication à son élimination. Les matériaux biosourcés sont quant à eux, issus du vivant d’origine animale ou végétale, et dotés d’une forte capacité de renouvellement.

Les bénéfices des matériaux biosourcés et écosourcés :

Quoi qu’il en soit, pour ces matériaux, les matières premières doivent provenir de ressources durablement renouvelables et réellement renouvelées, sans que la transformation ne soit faite au détriment des milieux naturels ou des espèces. Ces matériaux doivent également présenter des qualités techniques et une performance durable dans le temps. On citera à titre d’exemple la ouate de cellulose, le chanvre, la fibre de bois ou encore la laine de coton.

Parmi les bénéfices identifiés des produits, outre leur performance avérée et reconnue, les matériaux biosourcés et écosourcés doivent aussi :

  • Être sains, et ne pas générer d’impact négatif pour la santé tant lors de leur production, que de leur mise en œuvre ou au cours de leur vie.
  • Favoriser le confort de l’habitant et de celui qui le met en œuvre (artisan, ouvrier ou particulier).
  • Être aussi sûrs qu’un matériau dit « classique ».
  • Avoir un impact (coût) environnemental et énergétique faible ou neutre.
  • Induire une consommation d’énergie la plus faible possible sur l’ensemble de son cycle de vie.
  • Présenter à long terme des coûts d’investissement et différés les plus bas possibles.
  • Idéalement les écomatériaux et les biomatériaux seront biodégradables ou au minimum recyclables.

Quelques chiffres sur les matériaux biosourcés et écosourcés :

Aujourd’hui, la France est le premier producteur de chanvre avec une production annuelle de 8000 à 10 000 hectares, le textile recyclé correspond à une reconversion en isolation de 3000 tonnes par an sur les 600 000 tonnes produites chaque année par les ménages !

En terme de chiffres d’affaires, la filière des matériaux biosourcés représentait en 2017 :

  • Produits issus du lin (transformation, liants, panneaux isolants) : 273 millions d’euros
  • Produits connexes au bois : 100 millions d’euros par an
  • Ouate de cellulose (en vrac ou en panneaux) : 28 millions d’euros par an
  • Produits issus du chanvre : 24 à 27 millions d’euros
  • Textile recyclé : 10 millions d’euros
Menu