Pas encore convaincu par une économie durable ?

  1. Accueil
  2. Société
  3. Pas encore convaincu par une économie durable ?

Pas encore convaincu par une économie durable ?

Société

L’économie durable, un atout pour la planète, un atout pour votre maison !

Selon une citation de Mme Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien, le développement durable est un concept de « développement répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » En pratique il s’agit d’un développement économiquement performant, socialement équitable et écologiquement soutenable.

L’économie circulaire ou économie durable est l’une composante du développement durable. En effet, il s’agit d’un concept économique s’inspirant des notions d’économie verte, d’écologie industrielle et d’économie sociale et solidaire, tout en prenant en compte la compétitivité, la croissance verte et les impacts environnementauxL’économie durable a donc pour objectif de faite évoluer l’économie dite linéaire, vers un modèle limitant le gaspillage des ressources naturelles, plus respectueux de l’environnement tout en augmentant l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits.

Fonctionnant sur un système de boucle «écologiquement vertueuse », se passant ainsi de la notion de déchet. L’idée est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation, l’empreinte écologique, les sources d’énergie non renouvelables et le gaspillage des matières premières.

Le système d’économie circulaire doit fonctionner sur un mode d’échange et de production intégrant à tous les stades de vie des produits une optimisation de l’utilisation des ressources limitées ou en voie de raréfaction, en réduisant l’impact environnemental, tout en augmentant le bien-être des individus.

Pour que l’économie circulaire soit possible, il est donc nécessaire d’encourager les sources d’énergies renouvelables, mais également l’éco-conception des produits et services, le développement des produits biosourcés, ou à défaut d’intégrer le traitement des déchets et leur recyclage, dans le cycle de production, toujours en optimisant les coûts.

L’économie circulaire et le bâtiment

Le bâtiment est au cœur des enjeux de développement durable et donc d’économie durable et fait parti des axes majeurs d’actions pour le Ministère de l’Ecologie, notamment par le biais de la rénovation. La filière des matériaux biosourcés a d’ailleurs été identifiée par le gouvernement comme l’une des filières vertes ayant un potentiel de développement économique important pour l’avenir.

Produits éco-sourcés : le recyclage promis à un bel avenir !

Les produits éco-sourcés aussi appelés écomatériaux ou matériaux sains, sont des matériaux de construction répondant aux critères techniques habituellement exigés dans le domaine du bâtiment (performances techniques, qualité architecturale, normes de sécurité et de durabilité, résistance au feu ou à la chaleur, etc.), mais également des composantes environnementales ou socio-environnementales, et ce tout au long de leur cycle de vie (de leur fabrication/ extraction à leur élimination ou recyclage).

Créateurs d’emplois locaux, impactant la qualité de vie dans l’habitat et plus sains pour la santé des ouvriers lors de constructions, ils ont également de faibles répercussions environnementales et nécessitent moins de ressources naturelles. Toutes ces prises en compte diminuent l’empreinte écologique de la construction d’un bâtiment et conduisent à une réduction du bilan en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Les produits bio-sourcés  naturellement bons pour l’économie circulaire.

Un produit bio-sourcé aussi appelé biomatériau ou agro-ressource est issu d’une biomasse d’origine animale ou végétale. Dans le bâtiment, les matériaux biosourcés les plus utilisés sont le bois, la paille, la chènevotte (chanvre), la ouate de cellulose, le liège, le lin et la laine de mouton. Attention, les matériaux biosourcés ne sont pas nécessairement 100% naturels, et sans impact pour l’environnement. Ils peuvent contenir des additifs chimiques (notamment les isolants pour garantir une résistance au feu), ou parcourir de longues distances. En France, les matériaux biosourcés disponibles en grande quantité sont : la paille, le chanvre et le textile recyclé.

Sources :

Site de l’Insee : https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1644
Site du Ministère de la Transition écologique  et solidaire : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/leconomie-circulaire
Le portail de l’Economie et des finances : https://www.economie.gouv.fr/cedef/economie-verte
Site de l’Ademe : https://www.ademe.fr/
Site de l’Institut de l’économie circulaire : https://institut-economie-circulaire.fr/economie-circulaire/pilliers-economie-circulaire/

Articles liés

No results found

Menu