L’isolation thermique : facteur clé d’économie d’énergie

  1. Accueil
  2. Isolation
  3. L’isolation thermique : facteur clé d’économie d’énergie

L’isolation thermique minimise les besoins en énergie en réduisant les pertes de chaleur.

Elle réduit la consommation et de fait, la facture d’énergie et la pollution jusqu’à 80%.

Isolation thermique et rénovation énergétique

Une bonne isolation, c’est la certitude d’une suppression des déperditions thermiques et la réduction de votre consommation de chauffage et de climatisation. Car en moyenne, 62% de la consommation énergétique globale est due aux chauffage.
L’isolation thermique est alors la solution idéale pour lutter contre la surconsommation d’énergie.
Elle reste l’investissement le plus rentable, en neuf ou rénovation et en fait donc le premier facteur d’économie d’énergie.

Des économies d’énergie durables

L’isolation thermique ne nécessite pas d’entretien et a une longue durée de vie, identique à celle du bâtiment.
Une maison bien isolée, bien orientée, tirant parti de la lumière et de la chaleur naturelle, a de très faibles besoins en énergie.
C’est réalisable aujourd’hui quel que soit votre projet, avec des matériaux, produits et solutions d’isolation performants.

Isolation thermique : entre économie et écologie

Réaliser une isolation performante réduit les déperditions thermiques et ainsi votre besoin en chauffage.
Vous chauffez donc moins votre habitation et faîtes des économies !
L’essentiel de l’énergie consommée peut être économisée par l’isolation.
Un bâtiment bien isolé réduit ses besoins en énergie de chauffage ou de refroidissement.
Et c’est un fait avéré, isoler efficacement sa maison permet bien de faire des économies de chauffage.
L’essentiel de l’énergie consommée peut être économisée par l’isolation.
Enfin, isoler sa maison soulage la planète car l’énergie la plus écologique est bien celle qu’on ne consomme pas !

Les bons gestes pour réduire l’empreinte carbone de son logement

Ça peut aussi vous intéresser…

Menu