Soufflage isolant entre les fermettes des combles perdus

  1. Accueil
  2. Conseils
  3. Soufflage isolant entre les fermettes des combles perdus

Soufflage isolant entre les fermettes des combles perdus

Guide rédigé en collaboration avec Johann, spécialiste isolation & Expert Koobble

Le soufflage est utilisé pour isoler les combles perdus ou inaccessibles (ex: charpente préfabriquée composée de fermettes industrielles). La mise en oeuvre de l’isolation consiste à souffler la ouate de cellulose sur le plancher ou le plafond suspendu entre les entraits des fermettes. Environ 2 palettes de ouate (800kg) sont nécessaires pour réaliser une isolation de 285 mm d’épaisseur sur 100m2 (correspondant à un R=6).

Johann
Spécialiste Isolation

Après avoir lu notre guide de pose, vous saurez :

  • Préparer votre chantier
  • Anticiper les repères électriques, les caches spot, la protection des conduits de cheminées
  • Réaliser une isolation efficace des combles perdus par soufflage de l’isolant

Sommaire du guide de l’isolation des combles perdus par soufflage de l’isolant

Avez-vous un résumé ?

Le matériel pour isoler vos combles perdus par soufflage

Les isolants adaptés à l’isolation des combles perdus par soufflage de l’isolant

Si vous ne disposez pas encore de votre matériel d’isolation, Koobble vous propose sa sélection économique de produits éco-sourcés et bio-sourcés les plus performants pour vos travaux :

Les outils dont vous aurez besoin pour poser les panneaux d’isolant

  • Un mètre ruban
  • Un crayon
  • Une cardeuse souffleuse (Attention ce n’est pas la même pour de la ouate de cellulose ou pour de la laine de coton)
  • Des repères électriques
  • Des caches spot pour protéger l’isolant de la chaleur dégagée
  • Des piges de hauteurs pour s’assurer d’une hauteur égale sur toute la surface à isoler

Les étapes du soufflage de l’isolant

Bien respecter les étapes du soufflage tout en anticipant côté électricité (repères électriques pour marquer les éventuelles boites de dérivation cachées par l’isolant, piges de hauteur pour s’assurer d’un niveau égal sur toute la surface à isoler, sécurisation des spots et des conduits de cheminée) vous permettra d’avoir des combles perdus bien isolés.

Très facile à poser,
si vous avez toutes les clés !

étape1

Opérations préalables (indispensables)

Assurez-vous que le plancher ou plafond suspendu est en bon état, capable de résister au poids de l’isolant, qu’il ne présente pas de trous ou de fentes ouvertes et qu’il est exempt de traces d’humidité résultant d’infiltration ou de défaut d’étanchéité de la toiture.

  • En cas de présence de matériel électrique non protégé susceptible de créer une source de chaleur (tels que des spots encastrés, transformateurs), il est indispensable de les protéger de tout contact.
  • Les gaines électriques et de ventilation sont déjà en place. Repérez les boîtiers de dérivation électrique ou d’antenne TV présents dans les combles. Ils doivent être situés hors du volume destiné à recevoir l’isolant.

étape2

Préparation du soufflage

Placez des piges graduées tous les 5 m. Elles serviront de repère lors du soufflage. La circulation se fait impérativement sur les fermettes.

  • Aménagez l’accès du comble en construisant un cadre autour de la trappe d’une hauteur minimale égale à celle de l’isolation à souffler.
  • Placez la machine le plus près possible de l’accès aux combles et introduire le tuyau par la trappe d’accès ou entre les liteaux en retirant soigneusement quelques tuiles. Disposez le tuyau dans le comble de façon à éviter les coudes.
  • Procédez au réglage de la machine selon les exigences requises (masse volumique: environ 20 à 30 kg/m3).

L’astuce Koobble pour réaliser l’étape 3 :

En cas de combles fortement ventilés et pour éviter tout déplacement de la ouate, vaporisez un brouillard d’eau au-dessus de l’isolation afin d’obtenir, après séchage, un croûtage en surface.”

J’ai besoin d’aide

étape3

Mise en œuvre de l’isolant

  • L’opérateur situé devant la machine l’alimente en ouvrant les sacs de ouate et en le déversant régulièrement dans la machine à souffler.
  • L’applicateur situé dans les combles commence le soufflage par les parties les plus éloignées, en revenant au fur et à mesure vers le point de sortie.
  • L’embout de soufflage est maintenu horizontalement à 1 m au-dessus du sol de manière à ce que l’isolant tombe de son propre poids.
  • La ouate de cellulose est repartie régulièrement jusqu’à l’épaisseur souhaitée (piges graduées ou marquage à la craie sur la charpente).

Notre séléction

Des isolants les plus performants et les plus économiques

STEICO Flex 036

Bio Sourcé
4,1922,24 TTC/m2

STEICO Flex F 038

Bio Sourcé
3,6318,21 TTC/m2

STEICO Floor

Bio Sourcé
12,2417,83 TTC/m2

Biofib Trio – Panneaux

Bio Sourcé
5,9922,81 TTC/m2

Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question ?

Consultez un de nos experts en isolation par e-mail.
Réponse sous 24H maximum !

On répond très vite !

Synthèse du guide pour isoler ses combles perdus par soufflage

Résumé du guide et informations essentielles

Le soufflage est utilisé pour isoler les combles perdus ou inaccessibles (ex: charpente préfabriquée composée de fermettes industrielles). La mise en oeuvre de l’isolation consiste à souffler la ouate de cellulose sur le plancher ou le plafond suspendu entre les entraits des fermettes. Environ 2 palettes de ouate (800kg) sont nécessaires pour réaliser une isolation de 285 mm d’épaisseur sur 100m2 (correspondant à un R=6).

Matériel nécessaire pour souffler son isolant

  • Un mètre ruban
  • Un crayon
  • Une cardeuse souffleuse (Attention ce n’est pas la même pour de la ouate de cellulose ou pour de la laine de coton)
  • Des repères électriques
  • Des piges de hauteurs pour s’assurer d’une hauteur égale sur toute la surface à isoler

Les principales

étapes

  1. Opération préalables (indispensables).
  2. Préparation du soufflage.
  3. Mise en oeuvre de l’isolant.

Nos autres guides

de pose et conseils pour votre isolation

Menu