Isolation entre montants pour cloisons intérieures

  1. Accueil
  2. Conseils
  3. Isolation entre montants pour cloisons intérieures

Isoler les cloisons intérieures

Guide rédigé avec la participation de Johann, spécialiste isolation & Expert Koobble

Les cloisons légères sont principalement constituées d’une ossature métallique recouverte sur chaque face d’un parement (bois, plâtre, Fermacell,…). On distingue les cloisons distributives (utilisées pour distribuer les pièces d’un même logement) des cloisons séparatives (pour séparer deux logements entre eux). La différence entre les deux réside dans les exigences thermiques et acoustiques associées.

Johann
Spécialiste Isolation

Après avoir lu notre guide de pose, vous saurez :

  • Anticiper vos besoins en matériel et outillage pour isoler phoniquement votre pièce
  • Préparer votre chantier pour isoler des cloisons sèches
  • Installer une isolation phonique efficace sous parquet massif

Sommaire du guide de l’isolation des cloisons intérieures

Avez-vous un résumé ?

Le matériel pour isoler des cloisons intérieures

Les isolants adaptés à l’isolation des cloisons intérieures

Si vous ne disposez pas encore de votre matériel d’isolation, Koobble vous propose sa sélection économique de produits éco-sourcés et bio-sourcés les plus performants pour vos travaux :

Les outils dont vous aurez besoin pour poser les panneaux d’isolant

  • un mètre à ruban
  • un crayon
  • des ciseaux
  • une cisaille à tôle
  • une pince à sertir
  • un cutter
  • une spatule
  • enduit de remplissage
  • des vis pour plaques de plâtre
  • des gants multiusage
  • une visseuse électrique
  • une ponceuse électrique et/ou du papier de verre
  • des bandes de joint de plaques de plâtre
  • des rails et des montants en acier galvanisé pour plaques de plâtre
  • des plaques de plâtre ou du Fermacell®

Les étapes de la pose de vos panneaux isolants

Bien respecter les étapes de pose tout en anticipant côté électricité (emplacement des prises, des interrupteurs, des éclairages, etc.) vous permettra d’avoir une cloison bien isolée et facile à peindre ou à tapisser.

Très facile à poser,
si vous avez toutes les clés !

étape1

Ossature métallique

Tracez au sol l’emplacement des rails en tenant compte de l’épaisseur des plaques, de l’implantation des huisseries.

  • Fixez mécaniquement les rails au sol, tous les 50 cm (vis + cheville ou vis à frapper).
  • Reportez le tracé au plafond à l’aide d’un fil à plomb et fixez les rails hauts au plafond mécaniquement.
  • Découpez les montants à la hauteur sol / plafond, diminuée de 5 mm. Positionnez les tous les  40 ou 60 cm (éventuellement agrafés ou sertis sur les rails).

L’astuce Koobble pour réaliser l’étape 1 :

Pour optimiser les performances acoustiques de la cloison, il est recommandé : de travailler avec les accessoires spécifiques anti-vibratoires, d’ajouter une semelle résiliente sous les rails, au niveau du sol et du plafond (limite la transmission des bruits solidiens – vibrations), d’assurer une parfaite étanchéité à l’air de la paroi.

J’ai besoin d’aide

étape2

Fixation des plaques de plâtre (sur une seule face seulement)

Découpez les plaques de plâtre à la hauteur sous plafond moins 2 cm de manière à ne pas reposer le parement au sol (protection contre les remontées capillaires).

  • Positionnez les parements jointifs sur les montants (sur des cales, butées au plafond).
  • Vissez-les (entraxe 30cm max) sur une seule face de la cloison de manière à rigidifier la structure et à laisser une face ouverte pour introduire l’isolant.

étape3

Mise en œuvre de l’isolant (panneaux ou rouleaux)

Dans le cas d’une cloison standard (72/48) utilisez un isolant d’épaisseur 45mm en rouleaux ou en panneaux.

    • Mesurez l’écartement entre montants puis découpez les lés d’isolant en majorant cette largeur de 2 cm afin d’assurer un très bon contact entre l’isolant et les montants.
    • Placez l’isolant entre les montants en le comprimant légèrement (effet ressort).
    • Assurez-vous que les lés d’isolant sont bien jointifs et que les jonctions entre le sol et les murs sont bien isolées (ponts thermiques et phoniques).

étape4

Dans le cas d’une simple ossature (cloison distributive)

Reportez-vous au point n°6 : Finition.

étape5

Dans le cas d’une double ossature (cloison séparative de logement)

  • Positionnez une seconde ossature métallique distante de la précédente de 40 à 60 mm (reportez-vous au point 1).
  • Intégrez l’isolant horizontalement, entre les 2 ossatures métalliques.
  • Intégrez l’isolant verticalement entre les montants de la seconde ossature métallique (conformément au point 3).
  • Si nécessaire, assurez la jonction mécanique entre les 2 cloisons avec des suspentes acoustiques.

étape6

Finition

Intégrez éventuellement les chemins de câbles électriques.

  • Découpez les parements à la hauteur sous plafond moins 2 cm.
  • Positionnez les parements sur des cales. Vissez-les sur les montants (entraxe 30 cm maxi).
  • Réalisez les joints entre panneaux de finition de manière à obtenir une parfaite étanchéité entre les 2 pièces.
  • Idéalement, appliquez un joint silicone à l’interface sol/parement pour assurer l’étanchéité à l’air et à l’eau. Posez la plinthe de finition.

Notre séléction

Des isolants les plus performants et les plus économiques

Laine de Coton en vrac

Eco sourcé
6,8326,21 TTC/m2

STEICO Flex 036

Bio Sourcé
4,1922,24 TTC/m2

STEICO Flex F 038

Bio Sourcé
3,6318,21 TTC/m2

Biofib Trio – Panneaux

Bio Sourcé
5,9922,81 TTC/m2

Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question ?

Consultez un de nos experts en isolation par e-mail.
Réponse sous 24H maximum !

On répond très vite !

Synthèse du guide pour isoler ses murs par l’extérieur

Résumé du guide et informations essentielles

Les cloisons légères sont principalement constituée d’une ossature métallique recouverte sur chaque face d’un parement (bois, plâtre, Fermacell,…). On distingue les cloisons distributives (utilisées pour distribuer les pièces d’un même logement) des cloisons séparatives (pour séparer deux logements entre eux). La différence entre les deux réside dans les exigences thermiques et acoustiques associées.

Matériel nécessaire pour poser son isolant

  • un mètre à ruban
  • un crayon
  • des ciseaux
  • une cisaille à tôle
  • une pince à sertir
  • un cutter
  • une spatule
  • enduit de remplissage
  • des vis pour plaques de plâtre
  • des gants multiusage
  • une visseuse électrique
  • une ponceuse électrique et/ou du papier de verre
  • des bandes de joint de plaques de plâtre
  • des rails et des montants en acier galvanisé pour plaques de plâtre
  • des plaques de plâtre ou du Fermacell®

Les principales

étapes

  1. Mise en place ossature métallique.
  2. Fixation des plaques de plâtre (sur une seule face seulement).
  3. Mise en œuvre de l’isolant (panneaux ou rouleaux).
  4. Dans le cas d’une simple ossature (cloison distributive).
  5. Dans le cas d’une double ossature (cloison séparative de logement).
  6. Finition.

Nos autres guides

de pose et conseils pour votre isolation

Menu