Les bons gestes pour réduire l’empreinte carbone de son logement

  1. Accueil
  2. Isolation
  3. Les bons gestes pour réduire l’empreinte carbone de son logement

Réduire son empreinte carbone est à la portée de chacun, à condition d’identifier les bons leviers sur lesquels agir au quotidien !
Bonne nouvelle, il existe des gestes simples pour réduire son empreinte carbone, explications !

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

Tout d’abord, l’empreinte carbone, c’est quoi au juste ?
L’empreinte carbone est une unité de mesure de l’impact des activités humaines sur les changements climatiques. On calcule ainsi la quantité de gaz à effet de serre émise lors d’une action pour réaliser nos activités et besoins quotidiens :  Manger, se déplacer, se chauffer…
Le CO2, ou dioxyde de carbone, est le gaz à effet de serre le plus connu de tous, il est émis lors de la combustion d’énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon). Il s’agit de la quantité de gaz à effet de serre émise pour réaliser nos activités et besoins quotidiens. Manger, se déplacer, se chauffer…
Vous pouvez d’ailleurs avoir une idée précise de vos propres émissions grâce à des outils de calcul sur internet !

Adoptez les bons réflexes dans le choix de vos équipements

Selon l’ADEME, la consommation d’électricité des foyers français pour les appareils électroménagers a doublé au cours de ces vingt dernières années. Mais certains gestes simples permettent de limiter votre consommation :

  • Choisir des équipements électroménagers avec les classes énergie les plus performantes (A+++) sur les étiquettes environnementales

Le réfrigérateur :

  • Penser à l’installer à distance de toutes sources de chaleur, comme votre four par exemple, et à laisser un espace avec le mur pour que l’air circule normalement.
  • Dégivrer le réfrigérateur régulièrement car un réfrigérateur qui contient trop de givre consomme plus d’énergie !
  • Astuce supplémentaire : décongelez vos produits dans votre réfrigérateur pour rafraîchir naturellement les autres aliments.

Le lave-vaisselle :

  • Privilégier le programme « éco » qui réduit la consommation électrique de 45 % et la consommation d’eau, car le lavage se fait avec une eau moins chaude.
  • Ne lancer votre lave-vaisselle qu’une fois qu’il est plein. Si ce n’est pas le cas, faites-le tourner en demi-charge, cette option permet de ne laver qu’un seul étage du lave-vaisselle. Ces conseils sont également valables pour votre lave-linge.

Pensez aux éco-gestes

Prenez de bonnes habitudes dans votre salle de bains

  • En privilégiant les douches aux bains, vous réduirez par 4 votre consommation d’eau. En prenant une douche de quatre à cinq minutes, vous utiliserez 30 à 80 litres alors qu’un bain peut consommer jusqu’à 200 litres.
  • Pensez à couper l’eau quand vous vous brossez les dents ou que vous vous savonnez les mains.
  • Vous pouvez également installer un récupérateur d’eau de pluie pour laver votre voiture ou arroser vos plantes !

Éclairez de manière raisonnée, comme on dit : «C’est pas Versailles ici !»

  • Profitez le plus possible de l’éclairage naturel.
  • Veillez à ce que toutes les lumières soient éteintes la journée et lorsque vous quittez une pièce.
  • Privilégiez les ampoules basse consommation moins énergivores ou les LED qui consomment peu d’électricité et proposent un bon rendement lumineux et une longue durée de vie.

Réduisez la consommation énergétique de vos appareils électroménagers

Même éteints vos appareils restent en veille et consomment de l’énergie.
Pourtant, il est très facile de réduire cette dépense, il vous suffit de débrancher tous vos appareils : téléviseur,ordinateur,box internet…

Notre empreinte carbone dépend aussi de notre logement !

Lancez des travaux de rénovation énergétique chez vous, si nécessaire et si vous en avez la possibilité : isolation, chauffage…
Vous ferez d’importantes économies d’énergie et réduirez vos émissions de CO2.
Privilégiez des matériaux d’isolation naturels comme le chanvre, la laine de bois, et encore à base de bouteilles plastiques recyclées !

Quelles sont les règles pour concevoir une maison bioclimatique ?
L’isolation thermique : facteur clé d’économie d’énergie

Ça peut aussi vous intéresser…

Menu