Des isolants naturels et écologiques pour ma maison : comment choisir ?

  1. Accueil
  2. Isolation
  3. Des isolants naturels et écologiques pour ma maison : comment choisir ?

Il existe divers matériaux isolants, de différentes matières et de différents formats.
Alors comment choisir l’isolant naturel le plus adapté à votre projet ?

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation, de travaux d’isolation ou de la construction de votre maison, optez pour des isolants naturels ! Accessibles, performants et durables, ils n’ont rien à envier aux isolants « standard» !

À base de fibres végétales, animales ou organiques, les isolants naturels sont nombreux : bois, chanvre, lin, coton, cellulose, laine de mouton, liège
Ils possèdent des propriétés thermiques intéressantes permettant de réaliser des économies d’énergie tout en limitant leur empreinte sur l’environnement.
En vrac, à souffler, en rouleau, ou encore en panneau…les isolants s’adaptent à tous les types de projets !

Le chanvre, un isolant naturel idéal pour l’isolation des combles

L’usage du chanvre pour des projets d’isolation est de plus en plus répandu.
Cette plante est particulièrement appréciée pour sa capacité à assimiler le CO2.
Elle est le plus souvent utilisée pour l’isolation des combles perdus et présente l’avantage d’être imputrescible.
L’isolant n’est donc pas attaqué par les rongeurs.

Conditionné en rouleau, en panneau ou en vrac il peut être placé au niveau des planchers des combles perdus ou sous les rampants de toiture.
Sa conductivité thermique quant à elle se situe entre 0,040 et 0,048 W/(m.K).

La laine de coton, légère et performante

La production de la laine de coton s’inscrit dans une filière de recyclage de tissus composée de fibres de coton, notamment de chutes de textile.
Pour un poids très léger, la laine de coton offre d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Ce matériau isolant se présente sous diverses formes.
En tant qu’isolant à souffler, au niveau des combles perdus notamment, sa performance isolante se situe entre 0,037 et 0,042. Sous forme de rouleau, sa conductivité thermique est comprise entre 0,037 et 0,040 W/(m.K).

La laine de mouton présente une forte résistance au tassement

La laine de mouton est un matériau 100% écologique, qui présente plusieurs caractéristiques intéressantes : une haute capacité d’absorption de l’humidité, un poids léger et une forte résistance au tassement.
Cet isolant, aussi utilisé pour l’isolation des combles, se présente souvent sous la forme de rouleaux. Sa conductivité thermique varie entre 0,035 à 0,042 W/(m.K).

Les fibres de bois, pour une atmosphère saine

Le bois est un matériau entièrement renouvelable s’il est issu de forêts gérées durablement (PEFC). Utilisé depuis des siècles dans le domaine de la construction, il permet la création de charpentes, de bardages ou de menuiseries.
Dans le domaine de l’isolation, on utilise généralement les sous-produits des scieries qui sont généralement défibrés et transformés pour être utilisés sous forme de panneaux, de rouleaux ou de fibres en vrac.

La fibre de bois peut être liée à d’autres matières isolantes telles que le chanvre par exemple.
La fibre de bois présente un coefficient de conductivité thermique (λ) de 0,042 W/m.K.
Grâce à son caractère hygrométrique, elle absorbe l’humidité.
C’est donc un bon régulateur d’humidité qui laisse passer la vapeur d’eau et, en été, rafraîchit le climat intérieur.
La fibre de bois est également un bon isolant acoustique  !

Sous la forme de laine de bois et de panneaux en fibres de bois, ce matériau peut convenir à :

  • L’isolation des murs par l’intérieur et l’extérieur
  • L’isolation des combles perdus
  • L’isolation des rampants de toiture.

Sous forme de vrac, il est idéal pour :

  • L’isolation des murs
  • L’isolation des combles perdus.

Le lin, une plante aux multiples propriétés

La fibre de lin, est un isolant naturel et écologique permettant d’améliorer l’isolation thermique et acoustique de votre maison.
Se présentant sous la forme de panneaux semi-rigides ou en rouleaux, la laine de lin peut servir de nombreux projets d’isolation.

Le lin est une plante textile bien connue, cultivée depuis l’Antiquité. Ses fibres, qui servent avant tout à produire des tissus sont réutilisées dans l’isolation.

La fibre de lin est très recherchée pour sa grande résistance, sa solidité et sa structure inaltérable (matériau quasi imputrescible).
Ecologique et biosourcée l’isolation en fibre de lin n’impacte que faiblement l’environnement, est renouvelable et saine pour les habitants de la maison. C’est donc le matériau idéal pour rénover ou construire votre maison avec des matériaux écologiques !

Côté performance, les isolants en lin disposent d’un excellent coefficient de conductivité thermique (lambda variant selon le niveau d’humidité de 0,037 à 0,005). La laine de lin peut absorber 10 fois plus d’eau que la laine de verre, sans se détériorer, et peut la restituer lorsque le degré d’hygrométrie de votre habitation !
Elle participe donc activement à l’amélioration de l’air de votre maison. Dotées d’une bonne élasticité, les fibres de lin permettent une  isolation acoustique performante, et réduisent sensiblement les bruits.

Les rouleaux en fibres de lin sont essentiellement utilisés pour les combles perdus, puisqu’ils se déroulent facilement entre les solives et qu’il est possible de doubler les épaisseurs. Les panneaux semi-rigides seront quant à eux destinés à l’isolation entre deux pièces, qu’il s’agisse d’une isolation des sols, des plafonds ou de cloisons sèches.

 

La ouate de cellulose, un matériau recyclé et recyclable

La ouate de cellulose est un matériau d’isolation à base de papier journal recyclé et de sels minéraux naturels.
D’origine 100% naturelle, il est une excellente alternative aux fibres minérales.
Constituée comme une éponge, la ouate de cellulose absorbe l’excédent d’humidité, le conserve puis le restitue lorsque l’atmosphère devient plus sèche.
Elle permet ainsi de réguler l’humidité de l’habitation sans réduire le coefficient d’isolation.

Les isolants bio-sourcés et éco-sourcés, quel matériau pour quel besoin ?
7 bonnes raisons de choisir les isolants naturels STEICO

Ça peut aussi vous intéresser…

Menu